Poules. Ha… yeah!

En ce moment, c’est vacances. Du coup, on s’occupe des extérieurs…

Commencé il y a quelques temps (un an tout juste à vrai dire…), le poulailler en palettes est désormais terminé. Il devrait pouvoir accueillir d’ici peu quelques gallinacés.

L’intégralité du poulailler est réalisé à base de matériaux de récup’. Le bois (de palette, l’agglo et les tasseaux), ainsi que les tuiles (des Velux dernièrement posés), et même la quincaillerie (clous, charnières) ont été récupérés, ou se trouvaient sur place.

Quelques photos du montage.

 

Dès le grillage et un portillon terminés, nous pourrons aller acheter quelques "clouques"… et bientôt faire de bons gâteaux!!

La bambouseraie (alias "la forêt des pandas") a eu droit a sa taille annuelle (coupe des feuilles à hauteur des yeux). C'est très agréable et "léger" vue de la maison

La bambouseraie (alias "la forêt des pandas") a eu droit a sa taille annuelle (coupe des feuilles à hauteur des yeux). C’est très agréable et "léger" vue de la maison

Nous sommes venus à bout de l'un des ronciers géants qui occupait le terrain à notre arrivée. C'est Maya qui a fait la majeure partie du travail, aidée par quelques coups de lames

Nous sommes venus à bout de l’un des ronciers géants qui occupait le terrain à notre arrivée. C’est Maya qui a fait la majeure partie du travail, aidée par quelques coups de lames

L'un des avantages de vivre dans un ancien marécage, c'est de pouvoir observer beaucoup d'insectes et de batraciens. Notamment des papillons et de petites libellules multicolores (par centaines!)

L’un des avantages de vivre dans un ancien marécage, c’est de pouvoir observer beaucoup d’insectes et de batraciens. Notamment des papillons et de petites libellules multicolores (par centaines!)

La semaine prochaine, on se remet dans les combles. Au programme, chaux et plâtre.

À suivre…

Salle de jeu… OK

La future salle de jeu de Malou est entièrement doublée

Juste à temps pour y accueillir les amis mayennais la semaine prochaine (ouf…)

Reste un peu d’électricité et un grand nettoyage, et on pourra recevoir ;)

Devise du jour:

C’est quand on fait le nettoyage du chantier qu’on voit vraiment l’avancée des travaux…

(Christine, 19h30)

Y’aura plus qu’à bander (sans mauvais jeu de mot…), enduire, poncer et ré-enduire, et poncer encore…

Fiat Lux

Aujourd’hui, l’ami charpentier est venu aider à poser une première fenêtre de toit.

Si le temps le permet, on en pose 2 autres le week-end prochain. Après ça, on pourra continuer et finir le doublage du comble.

Estrade

Allez, aujourd’hui, on s’improvise charpentier.

Comme on a redescendu le solivage d’une partie du comble d’une soixantaine de centimètre, il y aura un escalier de quelques marches pour descendre à la chambre. Pour que se soit moins casse-g**** (éviter de se retrouver dans des marches directement après la porte), et aussi pour cacher des tuyaux, on a fait une estrade (et qui, à terme, accueillera des rangements en dessous).

Plus qu’à habiller la façade, construire des tiroirs et un escalier.

À suivre…

PS: Quand l’un fait le charpentier, l’autre fait le menuisier… 1er essai de meuble en palette pour Christine, notre nouvelle table de jardin (il faudra qu’on se trouve de jolies chaises…)

2014-06-14 20.13.36

Placo Rabanne

Salut à tous.

Le doublage a commencé dans les combles depuis le mois dernier. Quelques photos.

 

À suivre…

Enfin des news

Salut tous

Désolé pour l’absence répétée de nouvelles quant à l’avancée des travaux. Allez, on s’octroie quelques minutes pour poster quelques photos.

Avec le (presque) retour du (presque) beau temps, après 5 mois de "mousson béarnaise", on s’occupe surtout des extérieurs.

Une petite série du style "avant-après":

Vivement que tout ça s’étoffe et s’harmonise. Il nous reste encore les parties boisées à nettoyer ainsi que le parc de la chèvre (faut qu’on l’aide, elle mange pas les troncs et les branches mortes), quelques ronciers à éliminer, et les abords de la voie verte à entretenir.

 

Pour ce qui est du comble-chambre-de-Malou-squat-de-jeux, on bloque un peu car l’absence de stabilité du temps nous empêche pour l’instant d’éventrer le toit pour y planter des Velux.

Quelques photos tout de même:

Voilà, mis à part l’isolation du toit, qui nous a permis de passer un hiver plus agréable que l’an dernier, pas d’avancée spectaculaire. Tout ce qui a été fait peut paraître dérisoire et lent, mais à deux, et sur des morceaux de week-ends, c’est un taf de dingue quand même.

À bientôt.

"On est pas en retard… mais on est pas bien en avance non plus"

Cela fait (très/trop) longtemps que l’on a pas posté quelques photos, d’autant qu’il s’en est passé des choses depuis l’été.

Avec la reprise pour tout le monde, le changement d’école/copains/habitudes de Malou, les impératifs des travaux et du boulot… on a fait plein de choses, mais pas eu trop de temps pour les raconter.

Pour résumer, on a commencé… partout!

  • On a été livré en isolant (13 palettes de fibre de bois qui sont stockées façon Tetris dans la travée centrale du grenier), et en doublage (70 plaques de BA13). Plus la quincaille qui va avec tout ça, et de quoi refaire toutes les gouttières
DSC05023

Y’a plus qu’à…

  • On a clôturé 3000m2 (piquets d’acacia, grillage à mouton) pour Maya la chèvre (enfin libre) et ses futurs colloc’s. Il nous manque encore le reste du terrain à fermer pour éviter que les chiens ne se sauvent.

DSC05014

Vas-y Maya, mange des ronces... y'en a plein...

Vas-y Maya, mange des ronces… y’en a plein…

  • On a commencé un poulailler en palette pour pouvoir y entendre caqueter quelques "glousses"  (un article spécial suivra quand ce sera terminé).

DSC04935

  • On a terminé le drainage autour de la maison (plus de "douves" autour du chateau).

DSC05016

  • Et pour se détendre, on a fait de l’épluche avec les copains :) (~150Kg de ratatouille/coulis de tomates)

DSC04993

En bref…

On commence partout… et on continue c’qu’on peut.

À suivre…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.