Tout doit disparaître

Ça y est, c’est parti… l’opération « Tout doit disparaitre » a commencé il y a 3 semaines…

Let’s Rock it !!

On a profité du gros chantier de maçonnerie qui arrivait (réfection complète de la dalle de la maison), pour faire du gravas nous aussi…

D’abord dans la future entrée

(ancienne chambre de Malou)

Quelques parties de plafonds

pour casser l’effet de tassement que l’on ressentait dans certaines pièces

Notre chambre

 

La salle de bain

Là, l’ami charpentier et son équipe ont mis du cœur à l’ouvrage pour nous réaliser un (imposant et technique)

Refend

…de 5 mètres!!

Et en début de semaine,

le maçon

qui arrive à son tour (et là, ça rigole plus)

Voilà. En théorie, le maçon fini de casser/évacuer avant fin de semaine. Il nous laisse ses 2 semaines de congés pour placer au sol les différents réseaux (arrivée/évacuation eau/chauffage + élec). Et revient couler la dalle à son retour.

À suivre…

Gros chantiers d’été

Coucou à tous.

Le blog…?!
On y pense, puis on oublie, puis on bosse dur et on y pense pas. Quand on y pense, on attend un truc sympa à ajouter, puis un autre… puis on oublie…

Enfin bref, on avance, mais on oublie de publier…

Alors séance de rattrapage.

Maintenant, de (très) gros chantiers sont à venir (dans l’ordre):

  • Le refend => 3~4 jours, bientôt
  • La réfection (totale) du sol de la maison (démolition+hérisson+chape isolante+ragréage) => ~2 semaines, mi-juillet (+ 3 sem. de séchage)
  • La réfection/modification des réseaux d’eau (passage dans le sol, tout est aérien aujourd’hui) => En parallèle à la maçonnerie, pendant la démolition
  • Installation d’une pompe à chaleur air-eau (à la place du chauffe-eau-gaz hors de prix et sa citerne-verrue-hideuse collée à la maison) => En parallèle à la maçonnerie
  • Construction de coins cuisine et salle d’eau provisoires (ou pas), pour réaménager => Fin août
  • Terrassement et pose de cailloux sur le pourtour de la maison => Septembre

Après tout ça, la maison devrait avoir sa structure définitive, être (enfin) propre, et on pourra commencer les finitions (sols, murs, plafonds…)

Mais dans l’immédiat, et pour préparer les travaux prochains, c’est opération « Tout doit disparaître » ;-)
(1 semaine de congés sur le thème: « Fracas et poussières »)
À suivre…

PS: Vous vous demandez peut-être où on va pouvoir vivre pendant tout ça…

DSC05595

– « On a réservé 2 semaines sur la côte cet été… Et vous…?
– Nous on se fait 3 mois en mobilhome…
– Ha ouais, quand même !
– Mouais… »

On avance

DSC05494

Coucou à tous

Ça fait bien longtemps qu’on a pas posté, mais c’est pas pour autant qu’on a rien fait ;-)

On a bien avancé le comble de Malou. Après le « squat-à-jeux » fini de doubler cet été, c’est la chambre qui s’est vue habillée pour affronter l’hiver.

Une jolie idée de Christine d’incruster un de ses bijoux dans l’enduit au dessus d’une autre étagère.

DSC05500
Ici on a rebâti, et l’enduit de finition ne semble pas prendre la même teinte en séchant (plus gris/jaune, dû a un changement de dosage). Je tenterai un badigeon de chaux bien blanche si ça persiste.

À noter que malgré quelques sueurs froides et pas mal de gym de cerveau, toute l’élec du comble fonctionne (4 sources lumineuses pour 7 interrupteurs, ouf…!)

Petite surprise lorsque l’on a voulu passer l’évent de la microstation dans un ancien conduit de cheminée:

Maintenant, il va falloir faire et gratter du plâtre (on est équipé, y’a plus qu’à se jeter)

À suivre.

PS: Ha… et puis un peu comme tout le monde ce soir…

PDLB_est_charlie

Poules. Ha… yeah!

En ce moment, c’est vacances. Du coup, on s’occupe des extérieurs…

Commencé il y a quelques temps (un an tout juste à vrai dire…), le poulailler en palettes est désormais terminé. Il devrait pouvoir accueillir d’ici peu quelques gallinacés.

L’intégralité du poulailler est réalisé à base de matériaux de récup’. Le bois (de palette, l’agglo et les tasseaux), ainsi que les tuiles (des Velux dernièrement posés), et même la quincaillerie (clous, charnières) ont été récupérés, ou se trouvaient sur place.

Quelques photos du montage.

 

Dès le grillage et un portillon terminés, nous pourrons aller acheter quelques « clouques »… et bientôt faire de bons gâteaux!!

La bambouseraie (alias "la forêt des pandas") a eu droit a sa taille annuelle (coupe des feuilles à hauteur des yeux). C'est très agréable et "léger" vue de la maison

La bambouseraie (alias « la forêt des pandas ») a eu droit a sa taille annuelle (coupe des feuilles à hauteur des yeux). C’est très agréable et « léger » vue de la maison

Nous sommes venus à bout de l'un des ronciers géants qui occupait le terrain à notre arrivée. C'est Maya qui a fait la majeure partie du travail, aidée par quelques coups de lames

Nous sommes venus à bout de l’un des ronciers géants qui occupait le terrain à notre arrivée. C’est Maya qui a fait la majeure partie du travail, aidée par quelques coups de lames

L'un des avantages de vivre dans un ancien marécage, c'est de pouvoir observer beaucoup d'insectes et de batraciens. Notamment des papillons et de petites libellules multicolores (par centaines!)

L’un des avantages de vivre dans un ancien marécage, c’est de pouvoir observer beaucoup d’insectes et de batraciens. Notamment des papillons et de petites libellules multicolores (par centaines!)

La semaine prochaine, on se remet dans les combles. Au programme, chaux et plâtre.

À suivre…

Salle de jeu… OK

La future salle de jeu de Malou est entièrement doublée

Juste à temps pour y accueillir les amis mayennais la semaine prochaine (ouf…)

Reste un peu d’électricité et un grand nettoyage, et on pourra recevoir ;)

Devise du jour:

C’est quand on fait le nettoyage du chantier qu’on voit vraiment l’avancée des travaux…

(Christine, 19h30)

Y’aura plus qu’à bander (sans mauvais jeu de mot…), enduire, poncer et ré-enduire, et poncer encore…

Fiat Lux

Aujourd’hui, l’ami charpentier est venu aider à poser une première fenêtre de toit.

Si le temps le permet, on en pose 2 autres le week-end prochain. Après ça, on pourra continuer et finir le doublage du comble.

Estrade

Allez, aujourd’hui, on s’improvise charpentier.

Comme on a redescendu le solivage d’une partie du comble d’une soixantaine de centimètre, il y aura un escalier de quelques marches pour descendre à la chambre. Pour que se soit moins casse-g**** (éviter de se retrouver dans des marches directement après la porte), et aussi pour cacher des tuyaux, on a fait une estrade (et qui, à terme, accueillera des rangements en dessous).

Plus qu’à habiller la façade, construire des tiroirs et un escalier.

À suivre…

PS: Quand l’un fait le charpentier, l’autre fait le menuisier… 1er essai de meuble en palette pour Christine, notre nouvelle table de jardin (il faudra qu’on se trouve de jolies chaises…)

2014-06-14 20.13.36

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.